Ces histoires virtuelles comme le Combat de Cassandra qui bouleversent les internautes

Comme un grand nombre de personnes, je suis devenue droguée des réseaux sociaux, toujours à la recherche d’un « truc » passionnant à regarder, à lire et à partager.

Nous avons tous un petit côté commère pour regarder ce que racontent nos contacts, nos amis, à fouiller sur des profils pour voir ce que deviennent des gens que l’on n’a pas vu depuis longtemps,
à quoi ressemblent-ils…Et encore, je vous avoue qu’il m’arrive même de fouiner pour voir ce que deviennent mes anciennes relations amoureuses. S’ils ont une nouvelle copine,chercher à voir à quoi elles ressemblent et parfois même déprimer en arrivant à capter une photo en ayant cette pensée qu’on à tous « ouais bof je suis quand même mieux qu’elle » même quand la fille ressemble à une déesse des magazines. On va dire que c’est humain, enfin presque. Avouez-le, vous aussi vous le faites ?

Et puis il y a également ces petits panneaux et citations en rapport avec la vie, l’amitié et aussi l’amour. Vous savez celui qu’on cherche et qu’on publie tel un message subliminal hashtag « statut visé ». Allez on le fait tous et à tout âge. Nous utilisons tous les réseaux sociaux pour des raisons particulières. Que ce soit à visée personnelle et professionnelle.

Mais Facebook est aussi un moyen de mettre certaines histoires de vie en valeur, de mettre en lumière des combats, des témoignages et des sujets que l’on veut défendre.

Les réseaux sociaux, c’est la liberté d’expression, la facilité d’accès aux informations. C’est des gens qui vont vous aimer, vous détester, vous juger, qui vont échanger, qui vont aussi se rencontrer via des commentaires, qui vont vous soutenir.

Pour les gens qui véhiculent un combat, une histoire, c’est le lieu idéal pour faire connaitre une cause, un combat , un cri de défense pour des anonymes qui veulent mettre en lumière des choses que nous ne connaissons pas bien. C’est aussi très pratique lorsque dans certaines situations, nous nous sentons seuls et isolés. Naturellement pour le vivre au quotidien, de nombreuses personnes feront l’amalgame du voyeurisme, qui jugeront en disant « que l’ on cherche à se « starifier » en utilisant une maladie ». Cela s’appelle la limite d’esprit mais encore une fois ça fait parti du jeu. Chacun est libre de ses choix.

Mais parfois, nous tombons sur des histoires qui nous touchent, que nous avons envie de suivre et qui sont tellement prenantes, qu’elles entrent dans nos vies, dans notre quotidien. Ce sont des histoires virtuelles, souvent nous ne connaissons même pas les gens et pourtant, nous nous y attachons autant qu’à nos proches.

Et c’est mon cas récemment, où je me suis attachée à l’histoire de la petite Cassandra. Je n’ai pas connu Cassandra, mais j’ai connu son combat lors du concert que j’ai animé à Castillonès le 29 mai dernier pour l’hôpital des enfants de Bordeaux. Aujourd’hui, j’ai envie de partager cette histoire-là avec vous.

Cassandra est née le 18 novembre 2014, c’est à seulement deux mois que les médecins découvrent qu’elle est atteinte d’une leucémie (un cancer du sang).

Les parents de Cassandra, Xavier et Elodie ont dès lors commencer une page Facebook pour raconter son combat contre la leucémie. Jour après jour, afin de sensibiliser le plus de personnes possibles au don de vie: dons de sang, de plaquettes, de plasma, de sang de cordon et de moelle osseuse mais aussi afin de partager les moments de joies, de sourires, et malheureusement aussi les moments où c’était plus difficile. Mais tout cela avec une grande humilité et sans tomber dans le voyeurisme. Nous ressentions bien la mission que s‘étaient fixer les parents de Cassandra.

Raconter, montrer du doigt la cruauté et la difficulté de la maladie de cette toute jeune courageuse et pétillante petite fille afin de sensibiliser. Nous étions très nombreux à vivre avec eux le quotidien de la petite fille mais aussi le courage de Xavier et Elodie qui ont tout donner pour Cassandra.

L hôpital, la maison, les soins, les activités, et même le mariage de Xavier et Elodie qui se sont dit oui pour leur petite fille. Ils ont raconté comment et pourquoi ils se sont mariés. Ces moments de vie si important dans un tel quotidien.

« Il y a quelques temps, l’hôpital nous a annoncé qu’il ne restait plus que quelques semaines de vie à Cassandra. Nous ne pouvons le croire, car Cassandra est tellement courageuse et forte !

Mais nous ne pouvions pas non plus faire comme si cette menace n’existait pas. Nous avons donc décidé de concrétiser rapidement, un projet qui nous tenait à cœur depuis de nombreuses années.

Pour que, quoiqu’il arrive, Cassandra puisse être auprès de nous et vivre cet événement, nous nous sommes mariés ce samedi 30 juillet 2016, entourés de nos familles, proches et amis.

C’est un bonheur que la leucémie ne nous prendra pas ! Cassandra a vécu ce moment avec nous, entourée d’amour et de tendresse. »

Ce combat est devenu le combat d’un grand nombre d’internaute et même s’il n a été que virtuel, nous pouvons dire que nous avons tous été concernés par son histoire et touchés.

Le 17 aout dernier, la petite guerrière s’est éteinte des suites de la leucémie.

Vendredi dernier le 2 septembre, je suis retournée à Castillonès pour un concert et un hommage à Cassandra à été rendu en chanson suivi d’un magnifique lâché de lanternes et un message des parents de Cassandra a été lu.

« Après 19 mois de lutte contre la leucémie, Cassandra s’est éteinte, à l’aube de ses 21 mois. Nous pensons que Cassandra a apporté beaucoup durant son cours passage sur Terre. Des milliers de personnes sont aller donner leur sang pour la première fois, ou se sont inscrites sur la liste des donneurs de moelle osseuse, grâce à Cassandra.
Même si Cassandra n’est plus là avec nous, le combat continue, pour tous les enfants qu’il reste à sauver. Avec les adhérents et les bénévoles de l’Association Cassandra Contre la Leucémie, nous poursuivons cette lutte contre les cancers pédiatriques et la promotion des dons de vie, car chaque don sauve une vie !
Merci aux artistes et à vous tous.
Les parents de Cassandra, Xavier et Elodie BROUTIN »

Voilà à quoi servent aussi les réseaux sociaux, à raconter des histoires bouleversantes et à faire passer des messages qui deviennent des prises de conscience. A sensibiliser un grand nombre de personnes à des causes, parfois même à toucher des personnes qui ne se sentent pas forcément concernées. A venir en aide à des personnes qui se sentent isolées et à agir tout simplement.

Bravo Cassandra ! Tu as laissé ton âme dans le coeur des gens et grâce à ton courage et ta force beaucoup vont saigner et même sauver des vies.

Enfin à vous, Xavier et Elodie que nous connaissons uniquement en virtuel, bravo pour votre force et votre courage. La perte d’un enfant est insurmontable mais vous avez vous aussi donnez beaucoup de force aux personnes dans la même situation et une belle leçon de vie.

Pour soutenir l’association Cassandra, vous pouvez vous rendre sur le site
http://www.associationcassandra.org

Et pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de Cassandra voici le lien de sa page https://www.facebook.com/lecombatdecassandra/

Le combat de cassandra

  1. Valentine Singler says:

    Quel beau témoignage qui nous fait réaliser à quel point il faut profiter de la vie au jour le jour et faire de belles choses tant qu’on le peut. Ce témoignage est cette page Facebook me fait penser à celle qu’à tenu pendant qq années Alexandre Garcin, papa du petit Lenny atteint d’un cancer qui s’est battu pour que son fils obtienne des soins jusqu’au bout.

    http://www.maveritesur.com/alexandre-garcin/la-verite-de-lenny/610

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>