LILI SOHN « Le dessin, les couleurs et l’humour ont été ma thérapie pour faire face au cancer du sein».

Le 26 septembre dernier, nous avons pu admirer que la Tour Eiffel avait enfilé sa plus belle robe de rose. En effet, la reine de Paris, comme de nombreux autres monuments symboliques d’Europe et du Monde s’illuminent en rose en solidarité à la lutte contre le cancer du sein.

Alors que dimanche 2 Octobre dans mon émission «A votre santé» sur Radio VL (que vous pouvez re-écouter ici), j’ai eu la chance de recevoir Faby Perier, auteure et interprète touchée à deux reprises par le cancer du sein. C’est aujourd’hui une autre femme courage que je vous présente. Si Faby avait fait le choix à l’annonce de son premier cancer, de se battre avec celle qui l’accompagne depuis toujours: la musique en continuant d’écrire et de chanter tout en expliquant qu’ « Un artiste est à mon sens un peu le messager de ceux qui ne peuvent pas s’exprimer. Il doit mettre en lumière la vie, ses tabous, ses joies et ses peines». Aujourd’hui, je vous parle d’une autre femme qui m’a beaucoup touchée par sa force et sa façon de combattre la maladie grâce à son auto-dérision mais aussi grâce à son art.

Elle s’appelle Lili SOHN, elle à 32 ans et elle est auteure de BD. C’est après des études d’art à Strasbourg que Lili est partie s’installer au Quebec pour y travailler en tant que graphiste dans le milieu du jeu vidéo. Et c’est à seulement 29 ans, après avoir consulté un médecin suite à un téton bizarre, qu‘il lui diagnostique un cancer du sein. Elle nous raconte avec sa pointe d’humour qui lui est propre son histoire.

Un jour mon téton a dit merde à l’autre (il était très bizarre). Je suis allée consultée mon généraliste plusieurs fois mais il ne trouvait rien à la palpation. Par acquis de conscience, il m’a prescrit une écho lors de laquelle on a découvert une tumeur de la taille d’une balle de ping-pong accroché au canal de mon téton. On a donc enchaîné avec le classique menu BestOff mammographie + biopsie.

C’est lors de ce premier rendez-vous au service d’oncologie pour la biopsie, que j’ai envisagé ce qu’il pouvait m’être diagnostiqué: « LE CANCER ». Quand j’ai compris ça, j’ai débranché mon cerveau et je me suis dit: C’est un cauchemar, je vais me réveiller!

« Ce n’est pas possible d’avoir le cancer à 29 ans. C’est une blague? Ou alors quelqu’un s’est trompé de dossier? Bref j’étais dans le gros déni! »

Et pourtant, ce n’était pas une blague mais bien la réalité. Le diagnostique est formel, je suis atteinte du cancer du sein. Après avoir moi même encaissée la nouvelle il allait bien falloir l’annoncer. Mes proches ont été très choqués. On pense toujours que ça arrive aux autres, à ceux qu’on ne connaît pas!

Cette maladie (comme bien d’autre) fait subir tout un tas de choses au corps. D’abord on a ôté ma tumeur et mon téton, ensuite j’ai eu 6 mois de grosse chimiothérapie, suivi d’un an de petites chimios avec la perte de mes cheveux qui est tout de même une épreuve assez intense pour une femme. Entre temps j’ai découvert que j’avais une mutation génétique sur mon gène BRCA1 et j’ai donc choisi de me faire ôter les seins (la glande mammaire) pour éviter toute récidive. A la place on m’en a mis en plastique.

« Heureusement, je n’étais pas seule dans ce combat »

Mon amoureux a tout vécu à mes cotés. On a traversé cela ensemble et conscient de notre chance de s’aimer si fort. Quant à mon nouveau corps, il l’a vécu à travers mes yeux. Je me suis acceptée et aimée dans mon nouveau corps et donc lui, tout naturellement, en a fait de même. Mais le plus dur et le plus choquant dans l’histoire c’est que des gens puissent penser que je pouvais être « nocive » durant la chimio. Aïe ça fait mal!

Heureusement, Lili a pu compter sur tes autres méthodes de soutient durant cette épreuve.

Tout ça n’a pas été facile, mais je me suis armée de tous les soins de supports que je pouvais faire: acupuncture, osthéo, homéopathie, yoga, méditation et nutrition. Tout autant que de la lecture et de la réflexion sur la féminité mais aussi de beaucoup d’amour grâce à mes amis et du fun que m ‘apportait mon projet BD.

«J’ai voulu vivre cette « expérience » à ma façon…. »

En effet, quelques jours après mon diagnostic j’ai ouvert un blog Tchaogunther.com en utilisant la BD où j’ai commencé à raconter mon quotidien.

Ce projet de BD sur internet, c’était avant tout pour mon entourage et ensuite à qui le voulait grâce aux réseaux sociaux. Raconter mon histoire et mon combat aux autres c’était me raconter à moi même pour mieux accepter la situation. Le dessin, les couleurs et l’humour ont rythmé mon quotidien, mes visites médicales, mes interventions chirurgicales comme un fil rouge qui m’a permis de garder la tête hors de l’eau. Tout le monde a suivi. Parce que ça me faisait du bien et que ça leur en faisait aussi.

« Je me suis sentie moins seule».

Au delà de l’entourage de ma famille, mon blog m’a mise en relation avec d’autres jeunes femmes dans mon cas. Quel soulagement d’échanger et de partager son expérience! Ce blog BD a été une vraie thérapie pour moi et mon entourage. J’ai eu de nombreux retours et encouragements des lecteurs et lectrices: des malades, des proches de malade, des professionnels de la santé.

« Je suis très fière que cette démarche personnelle puisse en aider d’autres, informer, expliquer et sensibiliser. »

Aujourd’hui, j’en ai fait même mon métier. J’ai quitté le Quebec pour m’installer à Marseille où je poursuis ma carrière d’auteurs de BD et à d’illustratrice.

Lili Sohn est déjà auteure de « La guerre des Tétons » (déjà 3 tommes aux éditions Michel Lafon), mais elle a d’autres cordes à son arc.

Aujourd’hui nous avons envie de vous parler de son nouveau projet. «Une autre histoire de Cancer » c’est quoi ? C’est une exposition pour changer l’image de la maladie. Cette exposition est composée de portraits photos de six jeunes femmes,réunies par la même volonté : combattre le cancer tout en restant positives. À travers ces témoignages, les productrices Julia Marois, Jenn Pocobene et Lili Sohn espèrent contribuer à changer le regard porté sur la maladie.

Julie, Sabrina, Charlotte, Émilie, Marine et Lili ont eu un cancer avant 30 ans. Elles auraient pu capituler, battues d’avance par l’injustice, touchées dans leur élan vital. Elles ont plutôt choisi d’affronter cette terrible épreuve à leur manière. Dans ce projet, elles expriment leur rage de vivre et leur détermination. Qu’elles soient bloggeuses, entrepreneuses ou artistes, elles ont toutes le point commun d’avoir mis leurs savoir-faire et leurs expériences au service des femmes qui combattent la maladie.

Coiffées d’un foulard qui symbolise la perte de leurs cheveux causée par les chimiothérapies, les jeunes femmes s’affichent plus pétillantes que jamais devant l’objectif de la photographe Julia Marois, sous la direction artistique de Jenn Pocobene (stylisme et décor). Chaque photo sera accompagnée d’une illustration originale de Lili Sohn, dépeignant avec humour leur personnalité dans un moment d’authenticité. Ces images veulent témoigner et sensibiliser en racontant une autre histoire du cancer.

Le vernissage a eu lieu hier, mais l’expo est présente du 5 au 16 octobre 2016 au Point Éphémère 200, quai de Valmy à 75010 Paris.

Un autre histoire du cancer

Mon mot pour LILI

Je n’ai pas eu la chance de te rencontrer personnellement mais j’admire ta force et toute cette rage de vivre percutante à travers ta façon de raconter ton histoire. Je te souhaite avant tout une meilleure santé, la plus grande et belle carrière qu’il soit et je souhaite que beaucoup de femme prennent exemple sur ton « expérience » pour affronter ce combat difficile qui touche la femme de plein fouet.

Mon mot de fin

Un témoignage haut en couleur qui donne le sourire malgré la difficulté du combat et beaucoup d’espoir. Je vous encourage à partager son histoire, à la suivre et à la lire car même si on est pas concerné par la maladie je pense qu’elle apporte un vrai message qui aide pour affronter des combats difficiles quelqu’il soit.

Vous pouvez retrouver l’histoire de Lili Sohn sur les réseaux sociaux.

Son Blog Tchaogunther.com
Facebook: https://www.facebook.com/lili.sohn/
Twitter: https://twitter.com/LiliSohn
Instagram: https://www.instagram.com/lilisohn/
Page Facebook de l’Expo: Une autre histoire de cancer | Expo PARIS du 05.10 au 16.10

Je vous donne RDV jeudi prochain comme d’habitude avec un autre témoignage très surprenant cette fois! Encore merci à tous d’être fidèle et d’être de plus en plus nombreux à ce rendez-vous du jeudi sur les «Maux de Sab» avec un merci tout particulier à ceux qui nous font confiance en ayant le courage de nous écrire pour nous confier leur histoire .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>